Maurice Collin, volontaire du Rotary, raconte

Je rentre de la RD du Congo. Je vous envoie, pour information, les actions réalisées. J’essaie modestement d’améliorer le quotidien de la population.
A Kinshasa, ville de 10 millions d’habitants, la population augmente de 50 habitants à l’heure. Je suis impressionné par les conditions de vie infra-humaines de la majorité de ses habitants.

Le Congo, qui est l’ancien Congo Belge jusqu’en 1960, puis le Zaïre jusqu’en 1998, s’appelle actuellement République Démocratique du Congo. C’est le troisième pays d’Afrique par sa superficie. Il est grand comme l’Europe Occidentale.
Le pays possède les deux tiers de la forêt tropicale africaine. C’est un immense pays de savanes et de forêts, traversé par un des plus grands fleuves du monde. Le fleuve Congo avance de 3 à 5 Km à l’heure.  Son débit passe de 36.000 m3 à la seconde en Août, à 86.000 m3 à la seconde en janvier.
 Histoire
L’intérieur du pays n’a été exploré qu’au milieu du siècle dernier. Stanley descend le cours du Congo jusqu’à son embouchure entre 1874 et 1877. Ce voyage a été financé par le roi des belges, Léopold II. Le Congo devient sa propriété personnelle; et devient colonie Belge en 1908 jusqu’à l’indépendance en 1960.

Richesses du pays
Avec la guerre, les rebelles, comme tous les pays engagés dans le conflit, pillent sans complexe les richesses du pays. Le pays est très riche, mais peuplé par des pauvres. C’est en Afrique et notamment au Congo, que sont situées les dernières richesses de la planète : cobalt, cuivre, or, diamant, coltan et pétrole d’où les convoitises et le pillage.

ACTIONS réalisées en RD du CONGO (Grâce à l’aide de nos amis rotariens de France et de mon association « Santé et Développement)

Les Palmiers à huile qui ont été plantés en 2005, dans l’opération «  100 Hectares
pour les 100 ans du Rotary » se développent bien à Kisantu et sur le plateau des Bateke.

L’Alphabétisation des femmes de 10 quartiers défavorisés de Kinshasa a été un succès, ainsi que la remise aux mamans alphabétisées de machines à coudre pour assurer leur indépendance. Le développement (éducation, santé), passe par les femmes, d’où l’importance de leur éducation. Cette année, en mars 2010, j’ai réalisé une nouvelle opération de 150 machines à coudre, qui ont été données dans 20 centres sociaux de Kinshasa.
 

Incinérateur de l’hôpital St Joseph

Les Incinérateurs destinés à détruire les déchets organiques des hôpitaux de Kinshasa sont terminés. C’est un projet important, notamment à cause du Sida. A l’hôpital de Kimbondo sur 600 enfants, 45% sont séro-positifs ! Mais, la rareté des briques réfractaires a rendu difficile la construction de ces incinérateurs.

Réalisation de 190 étangs de pisciculture pour corriger la malnutrition à Lodja et à Tshumbe dans le centre de la RD
du Congo, en collaboration avec la CARITAS, et Mgr Djomo.
A chaque unité de 10 étangs, nous avons réalisé une petite pharmacie de proximité et un centre d’alphabétisation. C’est un moyen efficace pour corriger la malnutrition  et apporter quelques revenus à cette population défavorisée.
 « Si tu donnes un poisson à un homme, tu le nourris un jour ; Si tu lui apprends à pêcher, tu le nourris toute sa vie »

Remise de 45 « lits médicalisés » provenant des hôpitaux de France, dans les quatre hôpitaux principaux de Kinshasa. .
« Il ne suffit pas de faire, il faut faire savoir ».

Nous continuons à faire connaître les « extraits foliaires de luzerne » (concentré protéique végétal)  pour corriger la malnutrition chronique.

Je mets en place des groupes de « mamans » : « mamans BOBOTO » (= la Paix) , « mamans maraîchères ». Nous voulons les aider à réaliser de nouvelles activités, sources de création d’emploi par des microcrédits.  Ici on ne prête qu’aux pauvres …

L’Alphabétisation des jeunes et des femmes vulnérables du quartier défavorisé de Kingabwa, sous la responsabilité des Sœurs Bretonnes de Kermaria ; ainsi que la construction de « Toilettes » pour leur école.

Apport en eau potable par forage de 50 m pour l’orphelinat  d’ELEMBO (=Signe) des     Passionistes à KINKOLE à 30 km de Kinshasa. Cet orphelinat accueille 70 enfants des rues.

Apport en eau potable par forage de 70m. pour la Communauté Passionniste de Makanza,  avec bornes-fontaines pour la population voisine (environ 5000 personnes) qui boivent l’eau de la rivière voisine, dont la qualité est plus que douteuse.

Apport en eau potable par forage de 70m. pour le village de l’armée du Salut de Kavwaya, près de Kisantu.
 Ce village comprend une maternité, un centre de santé, deux écoles et une école professionnelle. A noter l’apport de l’électricité au village par Antoine Ghonda.

Apport en eau potable pour le dispensaire des Assomptionnistes.

« Toilettes » pour l’école publique de Binza.

Nous avons rénové deux pavillons,  réalisé les « Toilettes », et envoyé un container de matériel médical pour l’hôpital de la Rive.

Enfin, les deux dernières actions réalisées :
– Apport en eau potable pour l’hôpital de Selembao. Avec le RC de Mérignac.
– Bloc opératoire pour l’hôpital de Ngondo Maria à Makala. Avec les RC de Thonon.
(Pour cet hôpital, nous avons payé  le pont pour le désenclaver).

Maurice Collin

A propos Jean GAIDA

Animation blog du District 1780
Ce contenu a été publié dans Rotary International. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.