Distinction vue dans la presse

Un légionnaire de Grenoble, du Comité du Grésivaudan des membres de la légion d’honneur a été distingué lors de la 10ème édition de « l’honneur en action » pour son projet « Remise de dictionnaires pour lutter contre l’illettrisme dans la « francophonie du Sud »
L’Amiral (2s) Alain COLDEFY, Président de la Société des membres de la légion d’honneur (SMLH), a décerné le 6 février 2020 les prix « l’Honneur en action » aux 15 lauréats de cette initiative, invités à cette occasion à l’Hôtel National des Invalides.

COLLIN Maurice, habitant de Grenoble, Chevalier de la Légion d’Honneur depuis le 25 mai 2002, a été distingué par le comité de sélection, pour son projet « Remise de dictionnaires pour lutter contre l’illettrisme dans la « francophonie du Sud ». Il est lauréat pour la quatrième fois.

Le dictionnaire est un outil indispensable pour lutter contre l’illettrisme et l’analphabétisme des pays francophones d’Afrique et de Madagascar.
L’illettrisme accompagne et aggrave l’exclusion. Il rend vulnérable face aux discours intégristes. Enfin, une langue pauvre en vocabulaire est une cause de violence.
C’est notre devoir de contribuer au combat contre l’illettrisme et l’analphabétisme dans les pays francophones du Sud.
Analphabète rime avec non francophone.
Au Sénégal, berceau de la francophonie africaine, il y a au moins 65 % d’analphabètes.
Au Maroc, plus de 50 % de la population est analphabète.

Il nous faut refuser que la langue française, que nous avons jadis imposée dans ces pays, devienne aujourd’hui complice de l’inégalité sociale et de l’échec scolaire.

A propos des Prix « l’Honneur en action » :

« Notre décoration est une étape et non une fin, une ardente obligation à continuer d’agir et non une simple consécration, rappelle l’Amiral (2s) COLDEFY. Les légionnaires, reconnus par la nation pour leurs mérites et leur capacité à faire avancer la société, doivent s’engager concrètement, de façon individuelle ou collective, locale ou nationale, et chacun selon ses moyens, dans des initiatives d’entraide et de solidarité visant à renforcer la cohésion nationale et le lien social, en particulier sous l’angle intergénérationnel. Là est la raison d’être de la SMLH depuis près de 100 ans ».

Cette année encore, la SMLH a fait un appel à projets auprès de ses 45 000 adhérents.
94 projets ont ainsi été soumis au comité de sélection, qui a retenu 15 lauréats. Ils recevront de la SMLH une aide financière et logistique destinée à les aider à mettre en œuvre leur initiative.

A propos Jean GAIDA

Animation blog du District 1780
Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.