Le mot du gouverneur

Lucien Lumbroso Beyrouth

Chers amis,

J'écrivais dans le Mot de juillet que notre année débutait dans des conditions difficiles. Mais il nous faut vraiment relativiser la situation face au drame Libanais

Je voudrais donc avant toute chose que nous pensions à nos amis éloignés, qu'ils soient ou non rotariens, et à toutes les familles ayant perdu un proche, blessées et se trouvant dans totale précarité.

Le Rotary dans ces situations de catastrophe et d’urgence, est rarement efficace. Nous avons des processus et la seule aide rapide que nous pouvons généralement apporter est celle du «portefeuille».

La population a besoin d'une aide concrète immédiate, que ce soit sur le plan médical, matériel, logistique, alimentaire, humain, psychologique et bien d’autres plans encore… Il y a pléthore d’ONG, certaines plus ou moins efficaces et/ou sérieuses qui sont déjà à pied d’oeuvre. Je pense qu’il faut leur laisser la place dans un premier temps, tout en nous organisant pour malgré tout apporter un premier soutien financier via des rotariens connus sur place

A mes yeux le Rotary sait être efficace dans la seconde phase des catastrophes lorsque les besoins sont mis à jour et bien identifiés. Là nous pouvons, de façon très ciblée, apporter une aide de « reconstruction » et de soutien. Nous avons pour cela les moyens appropriés qu’il faut. L’argent que nous dépensons dans cette phase est sous notre contrôle et est pleinement utilisée pour la cause identifiée.

Donnons-nous le temps de la réflexion pour être fin prêts pour intervenir en phase 2, avec des Fonds de notre District auxquels nous pourrons y associer les clubs et bien entendu notre Fondation. Une ou deux actions d’importance, pour des besoins bien identifiés et « visibles » , appuyées par une bonne communication valent mieux que l’addition de sommes et de petits matériels dont on ne sait pas toujours s’ils arrivent à bon port et s’ils sont utilisés à bon escient.

Je peux vous dire également que dès à présent nous avons des contacts d’une part avec des Rotariens qui ont déjà organisé par le passé avec succès des Global Grant avec le Liban ainsi que, d’autre part, avec des Rotariens de notre District qui sont membres de l’Association France Liban pour évaluer ces besoins , ainsi qu'avec le CIP France Liban.

Nous sommes sensibles aux grandes catastrophes et peut être que certains d’entre vous auront du mal à entendre ce point de vue. Mais combien de fois avons nous vécu ces situations qui, par une sur-mobilisation dans l’urgence, ont provoqué par la suite un manque de moyens pour l’après médiatisation de la catastrophe, moment où il faut consolider, reconstruire et redonner goût à la vie des survivants !

Bien entendu, vous avez sans doute des membres de Club en relation avec le Liban, et je reste attentif à leurs propositions pour des besoins matériels immédiats..

Effectif

Au niveau du Rotary International, le théme du mois d'Août est l'Effectif.

En préparation de l'année à venir, notre Président Holger Knaack recommande que chaque Club établisse son bilan, pour renforcer ses points faibles et exploiter ses points forts au travers d'actions visibles par le plus grand nombre. Ayons l'opportunité d'utiliser nos outils de communication externe fournis par le District.

En développant sa communication au travers de son site Internet, de sa page Facebook, chaque Club augmentera sa visibilité pour attirer des rotariens potentiels

Votre District Member Chair Marie Claude Diomard est d'ores et déjà mobilisée pour vous soutenir et répondre à vos interrogations sur les différentes formules de recrutement.

Je serai également personnellement attentif aux Clubs et à leurs membres, avec une proximité amicale et à votre écoute.

Belle année à vous, chers amis rotariens. Prenez bien soin de vous.

Lucien Lumbroso

Gouverneur 2020-2021

A propos Jean GAIDA

Animation blog du District 1780
Ce contenu a été publié dans Lettres du Gouverneur 1780. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.